La Géorgie

Généralités sur le pays

Quelques informations générales sur la Géorgie

Identité de la Géorgie

La Géorgie est un pays de la région du Caucase à l’est de l’Europe géographique. Ne la confondez pas avec l’état de Géorgie aux Etats Unis (Capitale Atlanta) et avec la Géorgie du Sud, une île appartenant au Royaume Uni dans l’Océan Atlantique.

En géorgien, la Géorgie se dit “Sakartvelo” et se prononce comme vous le lisez et pour le mémoriser penser à “Sa carte vélo” !

Son nom vient probablement du saint “Saint Georges” lors de la christianisation du pays qui apparaît d’ailleurs, pourfendant le Dragon, sur les armoiries du pays.

Situation de la Géorgie

Situation de la Géorgie

Géographie

La Géorgie est un pays sur la côte est de la mer Noire dans le Caucase, situé à la fois en Europe de l’Est et en Asie. Elle est considérée comme faisant culturellement, historiquement et politiquement parlant partie de l’Europe.

La capitale de la Géorgie est Tbilissi.

Le pays couvre un territoire de 69 700 km2. En droit international, il possède des frontières avec la Fédération de Russie au nord, l’Azerbaïdjan à l’est, l’Arménie au sud et la Turquie au sud-ouest. Les limites avec l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie, sécurisée du côté extérieur par des forces russes, constituent des obstacles qui ne peuvent plus être franchis depuis 2008.

Les régions de Géorgie

Les régions de Géorgie

Un régionalisme important

La Géorgie est composée de régions qui ne sont pas seulement administratives mais composent une identité locale très forte en termes de culture, d’histoire mais également en terme de langue.

L’Adjara possède également la particularité d’être une région autonome au sein de la Géorgie, avec son propre gouvernement, mais contrairement à l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, elle ne revendique pas son indépendance vis à vis de la Géorgie.

Population

Un peuple chaleureux et accueillant !
La population (sans compter celles de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud) est de 3,7 millions d’habitants selon le recensement de novembre 2014 ; elle est nettement en recul par rapport au recensement soviétique de 1989 (plus de 5 millions d’habitants) et à la fin des années 1990 (plus de 4 millions d’habitants), essentiellement pour cause de migration économique.

Histoire

L’histoire de la Géorgie remonte aux royaumes antiques de Colchide et d’Ibérie, qui furent ensuite unifiés.  Confrontée tour à tour aux Perses, Romains, Byzantins, Arabes, Mongols et Ottomans, la Géorgie est annexée au début du XIXème siècle par la Russie impériale sous Paul Ier, mais retrouve son indépendance de 1918 à 1921. Elle est ensuite intégrée en tant que république au sein de l’Union soviétique.

L’indépendance de la Géorgie est une nouvelle fois restaurée en 1991. Le pays accumule difficultés économiques et guerres de sécession ; l’Adjarie redevient totalement géorgienne en 2004, par contre l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud proclament unilatéralement leur indépendance après les combats des années 1990 et la guerre russo-géorgienne de 2008 : au total, 30 % du territoire n’est plus sous contrôle de Tbilissi. La Révolution des Roses, en 2004, pacifique, et l’alternance démocratique, en 2012, non moins pacifique, ont conduit le pays sur le chemin de la démocratie.

Carte climatique

Climat

Un peuple chaleureux et accueillant !
La population (sans compter celles de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud) est de 3,7 millions d’habitants selon le recensement de novembre 2014 ; elle est nettement en recul par rapport au recensement soviétique de 1989 (plus de 5 millions d’habitants) et à la fin des années 1990 (plus de 4 millions d’habitants), essentiellement pour cause de migration économique.

Retrouvez plus d’informations sur la Géorgie et sa culture dans notre nouveau site dédié !!